Notre Pôle environnement 

La protection de l’environnement et l’étude de la biodiversité sont une des priorités de l’association. 
Qualité de vie à Grospierres a tissé un réseau important avec des acteurs environnementaux (Associations Païolive et Fiber Nature, LPO Ardèche, FRAPNA, Conservatoire des espaces naturels Rhône-Alpes, Espaces naturels sensibles, ASPAS, Groupe des étudiants naturalistes de l’université de Montpellier, Vivre à Labeaume, Vigi-Nature, Lycée agricole d’Aubenas…) et de nombreux scientifiques.

 Nos recherches sur le castor et la loutre nous donnent une réelle renommée car les observations réalisées sur le terrain sont souvent inédites et apportent de nouvelles connaissances sur ces espèces et leur cohabitation. Les actions en faveur de la protection des sites naturels et de leur valorisation sont nombreuses et ont permis d’empêcher des projets menaçants des zones naturelles. 

Etude du Castor et de la Loutre

Lionel Coste mène une étude depuis 2012 sur le terrain sur le castor du bassin du Chassezac. Cette étude se fait aujourd’hui en partenariat avec les associations Païolive et Fiber Nature avec la venue de nombreux étudiants. La loutre fait aussi partie depuis ces dernières années de cette étude. Les observations réalisées permettent une approche nouvelle du castor et de sa cohabitation avec la loutre, observations parfois inédites dans le monde scientifique. Cette étude a conduit à la rédaction de plusieurs articles, d’un dépliant (réalisé avec l’association Païolive), de nombreuses conférences, d’interventions dans les établissements scolaires, la venue de naturalistes, et enfin la réalisation actuellement un film sur les castors de l’Ardèche réalisé par Claire Dujardin sous la direction de Lionel Coste. (voir dossier : dernier article sur le castor, articles journaux, stagiaires, sorties…)

L’association reçoit régulièrement des étudiants stagiaires en BTS gestion et protection de la nature du Lycée agricole Olivier de Serres d’Aubenas et de l’Ecole de gestion et protection de la nature (Montpellier).

Une convention pour un projet tutoré pour l’étude et la remise en état de la vasque de la source de Regourdet (janvier 2019 à janvier 2020) a été signée entre le Lycée agricole d’Aubenas, Qualité de vie à Grospierres, porteur du projet, et Pierre & Vacances, propriétaire de la source. 

Valorisation et protection de sites naturels

Qualité de vie à Grospierres mène depuis des années des actions pour lutter contre des projets et travaux portant atteintes à l’environnement et aussi pour valoriser des sites naturels, citons en particulier :

  • Novembre 2020 : Qualité de vie à Grospierres est intervenue contre le projet de deux serres photovoltaïques d’environ 900 m² chacune au quartier des Sagnes (Grospierres).
  • Octobre 2020 : intervention de l’association, via l’association Païolive, pour le classement de zones naturelles sur Grospierres.
  • Septembre 2020 : L’association est montée au créneau dès la connaissance d’un projet de carrière sur la montagne de la Serre. Actions en cours.
  • Intervention à plusieurs reprises auprès des services de l’Etat pour faire stopper des travaux opérés par la municipalité précédente.
  • 2020 : Placement de panneaux de protection du site de la Font-Vive. Qualité de vie est à l’initiative de ce projet, elle a travaillé avec le Conservatoire des espaces naturels Rhône-Alpes, le Syndicat du Chassezac et la commune de Grospierres.
  • 2019-2020 : Etude pour la remise en état de la vasque de la source de Regourdet. Travail effectué par des étudiants du Lycée agricole d’Aubenas.
  • 2018 : L’association alerte les services de l’environnement contre des pièges non conformes. Des procès verbaux seront adressés.
  • Depuis plusieurs années l’association, via la FRAPNA, a fait classer les deux principaux ruisseaux de la commune, le Regourdet et le Vébron, pour interdire certaines catégories de pièges.
  • 2016-2018 : L’association monte au créneau contre un projet de parc photovoltaïque de 36 ha sur une zone classée ZNIEFF au sud de Grospierres. Malgré le vote des Conseils municipaux de Beaulieu et de Grospierres en faveur de ce projet, grâce à de nombreuses interventions de Lionel Coste, président de l’association, ce parc ne se fera pas sur la zone naturelle.
  • 2015 : Intervention contre les dégâts engendrés par les engins mécaniques du Centre Ardèche mécanique situé au sud de Grospierres. L’intervention de l’association a permis le lancement d’une procédure effectuée par l’ONCFS. Le propriétaire a peu après vendu ce centre. Qualité de vie continue à s’inquiéter des dégradations qui continuent d’être observées sur le terrain.


Stagiaires

L’association reçoit régulièrement des étudiants stagiaires en BTS gestion et protection de la nature du Lycée agricole Olivier de Serres d’Aubenas et de l’Ecole de gestion et protection de la nature (Montpellier). 

Sorties naturalistes

Qualité de vie à Grospierres organise régulièrement des sorties naturalistes en particulier avec le Groupe des étudiants naturalistes de l’université de Montpellier.

Revue de presse environnement 

Article Dauphiné 2020

Article Dauphiné 2019

Article Dauphiné 2020

Article Dauphiné 16/04/2021